Séjour de recherche à San Diego

Vercauteren - recherches - FCW

“Je suis partie quelques mois à San Diego dans le cadre de mon doctorat”

“Dans le cadre de mon doctorat, j’avais pour projet de concevoir un capteur à bactérie. J’ai suivi une formation au sein de l’Université de San Diego nommé la Summer School for Silicon Nanotechnology.

En parallèle, j’ai eu l’occasion d’effectuer un projet de recherche au sein du Sailor Research Lab. À la fin des 6 semaines de formation, une remise de diplôme a été organisée.”

Ton meilleur souvenir?

“Un des meilleurs souvenirs que j’ai de mon séjour à San Diego peut paraître assez banal : c’est une simple randonnée avec ma colocataire, suivi d’un coucher de soleil et un bon resto ! Vivre sur un campus universitaire durant les mois d’été peut parfois être assez difficile : il y a très peu d’activités sociales organisées et les services de transport en commun sont réduits, ce qui nous empêchent de se rendre en ville aisément le soir. On peut donc facilement se sentir isolé. Pour ma part j’ai eu beaucoup de chance en choisissant mon appart : je le partageais avec une jeune fille espagnole de mon âge, ayant les mêmes envies et passions que moi. Nous avons donc parcouru la ville de San Diego, ses bars et ses restos durant les weekends de mon séjour. Durant un de ces weekends, nous avons décidé de mettre le cap vers le nord plutôt que vers le sud (où se trouve la ville) et nous nous sommes rendues au Torrey Pines State Natural Reserve. Nous y avons randonné durant quelques heures, profitant de la nature, avant de rejoindre la plage. Comme nous étions à marée basse, nous avons pu continuer notre balade jusqu’à rejoindre la plage la plus proche du campus. Là, nous nous sommes paisiblement installées et nous avons profité d’un magnifique coucher de soleil ! Une fois la nuit tombée, nous avons rejoint une brasserie locale, à deux pas de notre appart, et nous avons dégusté un bon burger et quelques bonnes bières artisanales. Bref, une journée banale, mais tout de même un de mes meilleurs souvenirs.”

Tes bons plans?

  • Demander conseils à des locaux ! J’ai découvert plein d’endroits fabuleux grâce à cela. Cela était parfois simplement à des inconnus, en train de dîner à la table d’à côté.
  • Prévoir un moyen de transport ! En Californie, une simple rue est aussi large que la N5, donc se rendre quelque part à pied prend vite du temps, même si Google Maps vous dit que c’est à deux rues. Certaines villes, tel San Diego ou San Francisco, ont un système de transport en commun assez bon et à prix abordable, mais dans d’autres villes (comme Los Angeles), il est parfois plus judicieux de louer une voiture, surtout lorsqu’on est à plusieurs. Uber et Lyft sont également des alternatives, mais cela devient vite couteux.
  • Se faire plaisir dans les magasins seconde main ! Partir avec une valise presque vide et passer une après-midi dans les Thrift Shops en vaut vraiment la peine : on y trouve des vêtements quasi neufs pour 3 sous. Comme quoi la surconsommation américaine a parfois ses avantages 😉
  • Profiter des plages de San Diego ! Chaque plage à sa propre ambiance : la nature et le kayak de mer sur les plages de La Jolla, les jeunes branchés et les bars vivants le long de Pacific Beach, le côté hippie d’Ocean Beach, les plages de sables blancs sur l’île de Coronado. Toutes valent la peine d’être visitées, même si les plages de La Jolla restent mes favorites.
  • Bonnes adresses à San Diego ! Pour les avides de bières locales et d’IPA, il y a de multitudes de micro-brasseries dans le quartier de North Park. Pour une activité sportive amusante, il y a possibilité de louer des vélos et faire le tour de Mission Bay. Pour déguster le meilleur burger de San Diego, il faut se rendre chez Hodads près d’Ocean Beach (et être patient car il y a toujours de la file). Pour un chouette marché local, il faut se rendre à Little Italy le samedi matin.

Pour info : 

  • Roselien est partie du 08 juillet 2019 au 04 octobre 2019.
  • Son projet a été encadré par la Sailor Research Group
Bourse octroyée le 09 mai 2019, sur base de notre ancien règlement.