Une seconde rhéto en Equateur


28 août 2018 Jeunesse, Projets

Description du Projet :

Je prendrai un vol pour Quito mi-août et j’irai rejoindre ma famille d’accueil. J’irai du lundi au vendredi suivre des cours généraux dans l’école « Charles Spurgeon » qui se trouve à Pifo-Quito », une école privée que Majo m’a recommandée.
Majo est venue en Belgique via le WEP chez ma marraine pendant un an.
Sa famille a bien voulu m’accepter en « échange » malgré le fait que j’organise mon voyage seul dans le support d’une association (Rotary, WEP, …).

Je prendrai donc tous les matins un transport en commun pour assurer mes allers et retours car la maison de Majo où je logerai quotidiennement se trouve à Quito. Les weekends, on organisera diverses sorties culturelles ou des sorties de loisirs avec ma famille d’accueil. Le but de mon projet est donc de découvrir une autre culture, de rencontrer de nouvelles personnes, me faire peut-être de nouveaux amis tout en étudiant plus en profondeur cette belle langue internationale et importante économiquement qu’est l’espagnol. J’aimerais aussi pouvoir apporter ma petite pierre à l’édifice d’une contribution sociale pour les plus démunis afin d’enrichir mon séjour et d’assouvir ma passion pour le service aux autres sous toutes ses formes.
Cette expérience unique me permettrait de réaliser mon rêve d’adolescent : vivre et travailler peut-être en Equateur. De plus, ces nombreuses démarches administratives pour mettre en place mon projet (demande de visa, mon inscription, mon assurance, mon vol,…) permet de m’enrichir, d’apprendre comment mettre en place un projet pour 1 an.
Enfin, mon année en équateur va m’aider, finaliser à rentrer dans le monde adulte , me débrouiller, apprendre une nouvelle langue étrangère, voir une autre civilisation et se rendre compte que la Belgique est un des pays le plus riche par rapport aux reste du monde. Après avoir connu le mode de vie très pauvre à cuba durant mes dernière vacances d’été, je suis prêt à affronter la vie la bas en équateur et j’aiderai la population comme je le pourrai comme je l’ai fait à Cuba, je me sentirai presque dans l’obligation de le faire dés que je penserai à la Belgique.

Majo Mayanquer est née à Quito le 2 juillet 1993, c’est la fille de Carlos Mayanquer et de Monica Naranjo. Elle a 2 sœurs: Jennyfer qui a 18 ans et Emily qui a 25 ans. Elle habite à la calle Felecisimo Vega, pasaje A, e3-28 à pifo (province de Pichincha) et où je logerai lors de mon année en Equateur.

Porteur : Vanstichel Julien
Type de Projet : Projet Jeunes Explorator
Sélection : 2018
Commune : Chimay
Contact :
Rue de la scierie 7
6461 Virelles
Email : vanstichel.julien@gmail.com
Site web : Julien Vanstichel

Back to top
Fondation Chimay-Wartoise