Alimentation saine et durable à l’école


21 février 2014 Actions, Développement local, Jeunesse

Description

Selon l’Observatoire de la Santé de la Province de Hainaut, 25% des jeunes ne prennent pas régulièrement un petit déjeuner les jours d’école. Ce sont également ces jeunes qui grignotent le plus entre les repas et consomment le plus souvent des snacks sucrés et des snacks salés.

Parmi les jeunes Hainuyers :

  • 55% ne mangent pas de légumes tous les jours,
  • 68% ne mangent pas de fruits tous les jours,
  • 49% ne mangent pas de produits laitiers tous les jours,
  • 45% ne mangent pas de poisson au moins une fois/semaine,
  • par contre, 50% des jeunes mangent des frites plus d’une fois semaine et 15% déclarent en manger tous les jours.

Suite à un récent rapport de l’ONU et aux diverses réactions politiques, le Conseil de la Jeunesse a appelé  à supprimer la « malbouffe » dans les écoles.

Nous avons décidé de nous intéresser également à ce problème. Nous avons d’abord fait un état des lieux de l’existant dans notre territoire d’action.

Nous avons interrogé les écoles maternelles et fondamentales (potentiel : 3.800 élèves, 415 enseignants), les écoles secondaires (potentiel ; environ 4.000 élèves également), les homes, institutions pour handicapés, les crèches et l’hôpital de Chimay (au total 23 institutions répertoriées).

Suite à cet état des lieux nous sommes occupés à envisager les actions spécifiques à entreprendre en vue d’améliorer la qualité de la nourriture dans les écoles et institutions de notre territoire.

Partenaires

 

Back to top